• Et tu es là

    Jour après jour, certes un peu moins présent, mais tu es là.

    J'ai perdu quoi, au fond ? Ta peau sur la mienne et ces nuits à "nous" qui nous rendaient plus riches l'un de l'autre, qui apaisaient nos manques et sublimaient nos sentiments.

    Mais j'ai gagné en présence, en attachement. J'ai gagné en naturel, en spontanéïté, de ta part.

    Ca me va bien, même si... même si... 


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Octobre 2006 à 12:04
    ça a l'air d'être bien votre truc
    juste une question: combien d'heures de vol au compteur?
    2
    SL
    Lundi 23 Octobre 2006 à 13:44
    Moui...
    ... Tschoky chou, j'aurais préféré continuer sa peau sur la mienne, quand même... ;)
    3
    Mercredi 25 Octobre 2006 à 16:58
    même si
    des fois on aimerait bien que ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :