• Passé noir et rose

    Je me souviens de ce carnet... Tu sais, un carnet rose, avec une serrure pour éviter qu'on y mette le nez. Une serrure ouverte avec un trombone, quand j'ai perdu la clé.

    J'y mettais des mots dérisoires, des idées rasoir, toutes ces choses que l'on ne dit pas, tous ces mots que l'on ne pense même pas connaître et qui viennent, comme accouchés, sous la mine d'un crayon cassé et retaillé tant de fois.

    J'écrivais au crayon, comme pour garder la possibilité de m'effacer, quand les mots crachés semblaient me dépasser, et au final, je raturais au lieu de gommer, comme pour garder des preuves, collection de ratures sur des pensées mal assumées.

    Je ne sais plus comment ça avait commencé, je crois que depuis toujours j'écrivais, mais des lettres que j'oubliais de poster, et au final, je m'étais mise à tout consigner dans ce carnet rose, tu sais, celui qui s'ouvre avec une clé...

    Et un jour je l'ai brulé. Je l'ai coupé en miettes, avant, pour être sure de ne pas pouvoir le sauver. Avec de grands ciseaux que j'avais trouvé dans la trousse à couture de ma mère. De grands ciseaux aux lames argentées, et chaque coup de ciseau m'arrachait des larmes, mais j'avais continué, jusqu'à faire de ces mots un tas de confettis.

    Je l'ai brulé, pour me bruler aussi, je l'ai brulé pour ne plus souffrir de ne pouvoir partager ces maux, et ils se sont gravés en moi, comme tatoués sur mon âme.

    Et parfois quand j'écris, sur mon blog qui s'ouvre sans clé, je retrouve des expressions, des mots, des tournures de phrases qui me sautent au visage, crayonnés sur une page rose de mon carnet rose, tu sais, celui qui s'ouvre avec une clé...

    Et mon blog noir est aussi sombre que la mine grasse de mon crayon double B, sauf que mon clavier n'a pas besoin d'être taillé, juste besoin d'un cyber-café pour coucher ici des mots que j'effacerai.

    Et mon blog noir est parfois rose, comme les pages de ce carnet rose, tu sais, celui qui s'ouvre avec une clé...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :