• J'avance de peines en joies, de méprises en crises, de rires en larmes, de tendresse en détresse. Pas tout à fait cyclothimique, pas tout à fait borderline, sans doute un peu de tout ça à la fois, sans doute une fille comme les autres, au fond.

    J'avance, c'est déjà ça.

    Des lettres qui clignotent, signalant une apparition, me redonnent le sourire à des heures indues... D'autres lettres, fixes, immobiles, me rappellent que je l'ai perdu. Les paroles s'envolent, les écrits restent, et si mon coeur se réjouit à la lecture de certains historiques, il saignent souvent devant mes souvenirs numériques...

    J'avance, c'est déjà ça.

    Seulement, j'avance vers quoi, si personne ne m'attend au bout du chemin, si personne ne me tient la main ? 


    3 commentaires
  • ... ou ça sentait le printemps, la semaine dernière ?

    Il y avait bien les petits oiseaux, les cerisiers en fleurs (enfin, cerisiers, j'en sais rien, des arbres, quoi), les jupes qui raccourcissent et le ciel bleu, non ?

    J'ai dû réver, vraiment...  


    votre commentaire
  • Pas le temps, de toute façon. Mais tu fais chier, tu sais ?

    votre commentaire
  • Tu te tends, te détends, te délectes, m'invectives, me soumets, nous régale...

    Ma bouche est un écrin, un étui, un outil, et du bout de la langue, j'en fait l'objet de ton plaisir, jusqu'à sentir poindre la victoire, jusqu'à boire enfin l'object de mon labeur...

    A ton tour :) 

     

     


    4 commentaires
  • Je l'apprivoise, je la domine, je la subis souvent, je la maîtrise parfois...

    Elle, la douleur, ma meilleure ennemie... 


    15 commentaires