• Retour en (dis)grace

    Un retour anecdotique, inaperçu, un billet écrit comme un soupir, qu'on voudrait voir relever mais qu'on étouffe parce qu'au fond, ça n'est pas si grave.

    Et effectivement, ça n'est pas si grave. Un coup de blues, le froid, la pluie, la fatigue accumulée et mon assistante aux tâches de rousseur qui me lâche pour aller "vivre son destin" au fin fond de la province, et c'est tout un monde de difficultés qui me tombe dessus, alors que je pensais aller bien, si bien.

    Et dans ces moment là, forcément, c'est à lui que je pense. Deux ans après.

     


  • Commentaires

    1
    Timounch
    Lundi 28 Janvier 2008 à 08:23
    Se raccrocher au passé
    c'est peut être ça notre défaut, à ne pas regarder l'avenir on s'oublie. C'est à lui que tu penses deux ans après, et après ?! On repart... T'embrasse
    2
    Mardi 5 Août 2008 à 16:37
    des nouvelles
    bonjour, j'avais perdu ton site. Notre grand ami google m'a permi de le retrouver. Je vois que tu es passée par un passage à vide. Où en es tu ? (je laisse ce message comme une bouteille à la mer puisque je ne te vois plus sur msn) Erwan
    3
    doudou
    Vendredi 12 Septembre 2008 à 23:00
    la vie
    elle est dégeulase.
    4
    Mercredi 28 Janvier 2009 à 14:55
    je suis aussi en disgrace
    2 ans et tu penses toujours à lui..moi ça fait 2 mois et je crois mourir chaque jours. Ma peine est incommensurable comme peut en témoigner mon site qui comme le tiens est le témoignage de ma souffrance.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :