• Se perdre un peu

    Se perdre un peu pour mieux se retrouver, réapprendre à battre des cils, à mordre sa lèvre d'un air enjoleur, sourire et badiner, pour oublier au fond de soi cette sensation de vide.

    Il me dit qu'il sait qu'un jour, je l'oublierai vraiment, je lui réponds que ça n'est pas possible, que de tous les hommes que j'ai eu, il a été le meilleur, sur tous les plans, et qu'il reste le seul avec lequel tout soit possible, même dans un avenir lointain.

    Pour un peu, je serai prête à l'attendre... 

    Sauf que je m'y refuse, parce que ce serait lui faire porter un poid bien trop lourd, parce que ce serait pour moi une forme de contrat source de rancoeur, de frustration et de tristesse.

    Alors je vais rencontrer des gens, ré-apprendre à danser sur les musiques que je lui réservais, accepter que mon corps puisse vibrer d'autres plaisirs, à défaut du plaisir qu'il a été le seul à me procurer pendant l'année écoulée.

    Si on dansait... ? 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Novembre 2006 à 11:54
    Oui vraiment
    c'est une jolie promenade qu'on fait chez toi. Il y a beaucoup de choses fines, c'est presque impalpable et profond en même temps. Un univers subtil. Léger n'était pas le mot.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :